TEMPLETON STRATEGIC EMERGING MARKETS ET PZU REJOIGNENT LES ACTIONNAIRES D’EASYPACK.


Paris, le 7 mai 2015 : La société de gestion d’actifs Templeton Strategic Emerging Markets et le groupe polonais d’assurance PZU ont annoncé une prise de participation conjointe avec le groupe Integer.pl de 81,7 millions d’euros dans le groupe easyPack, le leader mondial des automates intelligents de livraison de colis, présent en France à travers sa filiale InPost France et la marque Abricolis. La prise de participation va permettre l’accélération de l’expansion du réseau sur les marchés internationaux. Parallèlement, BGK, la banque d’Etat Polonaise, annonce qu’elle financera à hauteur de 32,7 millions d’euros le développement spécifique du réseau de consignes automatisées en Amérique du Nord.

EasyPack, société fondée en 2012 par le groupe Integer.pl et PineBridge Investments, a anticipé l’évolution des usages en matière de-commerce et développé un réseau innovant d’automates intelligents dans plus de 20 pays à travers le monde. Les Abricolis InPost apportent des avantages clés sur le coût du dernier kilomètre et offrent au consommateur une expérience unique et efficace. Intégré chez les e-commerçants et dans les systèmes des transporteurs, ces machines en self-service permettent aux consommateurs de récupérer et d’envoyer leurs colis 24h/24 et 7j/7 avec leur téléphone portable. Positionnés sur leurs parcours de vie quotidienne, ils ont été extrêmement bien reçus par les acheteurs en ligne à travers l’Europe et sont maintenant considérés comme une solution de livraison alternative complètement intégrée dans les habitudes d’achat.

En France, le réseau InPost passera de 150 casiers installés à plus de 800 d’ici la fin de l’année, avec l’ambition d’en avoir 2 000 d’ici deux ans. Cette estimation repose sur la maturité du marché hexagonal, où 91% de la population a réalisé au moins un achat en ligne au cours de l’année écoulée, autant que sur l’analyse d’un sentiment de frustration concernant les modalités de livraison qui ne sont plus perçues, par un e-consommateur sur deux, comme en phase avec leurs attentes (source : « Le temps de la livraison », étude Opinionway pour InPost, mars 2015).

Olivier Binet, Directeur général InPost France : « ce nouveau tour d’investissement va nous permettre d’accélérer notre développement, en France et à l’international. Ainsi, nous pourrons continuer à révolutionner l’e-commerce et à aider nos clients B2B français à apporter plus de services à leurs utilisateurs internationaux. La vente à l’international étant essentielle pour les e-commerçants Français, nous sommes très fiers de les accompagner partout où se trouvent leurs futurs clients grâce à notre réseau de casiers qui facilitent  les échanges de colis d’un pays à l’autre.

Grâce à ce nouveau tour de table, Easypack, qui projetait d’avoir plus de 5 000 consignes InPost en Europe, Amérique du Nord et Moyen Orient à horizon fin de 2015, pourra en installer 4 000 de plus.

« Nous sommes très heureux d’annoncer la clôture de cette 2ème levée de fond qui va permettre à easyPack d’implanter encore plus de consignes automatisées à travers le monde », se félicite Rafal Brzoska, CEO du groupe Integer.pl. « Ces fonds vont nous permettre d’accélérer la croissance du business et d’atteindre la prochaine étape pour devenir une plateforme globale de livraison en consigne automatisée. »

Lors de cette transaction, JP Morgan était conseiller financier et Baker & McKenzie, conseiller légal.