En contradiction avec la promesse de rapidité et de fluidité offerte par Internet, le retrait de leurs achats est perçu par 55% des e-consommateurs comme une perte de temps et par 42% comme une perte de productivité : délais rallongés, temps d’attente au bureau de poste ou au point relais, détour sur leurs trajets quotidiens….
Pour y palier, 91% des e-consommateurs souhaitent pouvoir combiner retrait de leurs achats et courses alimentaires, plein d’essence ou séance de sport, selon une récente étude Opinion Way pour InPost*. Ils sont par ailleurs 45% à vouloir s’affranchir des horaires d’ouverture des magasins.

La réception en bureau de poste ou en point relais est vécue comme une perte de temps ou une contrainte incontournable par 89% des Français. En moyenne, ils estiment devoir patienter 15 minutes pour retirer leurs colis, quand ils reconnaissent ne pas tolérer un délais supérieur à 14 minutes.

23% des e-consommateurs affirment que la livraison, le retrait ou encore le retour de leurs achats leur imposent de revoir l’organisation de leur journée : détour pour se rendre au bureau de poste ou au point relais, contraintes des horaires d’ouverture…

42% reconnaissent que cela les a empêché de terminer un projet sur lequel ils travaillaient. Chez les actifs, les contraintes liées à la livraison ont un impact sur leur productivité : 16% des e-consommateurs ont déjà dû renoncer à leur pause-déjeuner, 13% ont déjà posé un RTT et 12% sont déjà arrivés en retard au travail.

Les casiers automatiques de type Abricolis relèvent tous les défis du e-commerce

Afin de s’extraire de ces files d’attentes qui ne leur conviennent plus et de réduire le dérangement que le retrait des livraisons induit, 91% des Français manifestent le souhait d’intégrer le retrait et le retour de leurs achats à d’autres activités du quotidien.                            

Pour 83% d’entre eux, le moment des courses est le plus opportun et leur permettrait de retirer leurs achats sans impliquer de trajet ou de déplacement supplémentaire.                                                                                                                                          

Ils sont par ailleurs 45% à vouloir pouvoir effectuer leurs retraits en dehors des horaires d’ouverture des magasins.

Répondant à ces enjeux de disponibilité 24/7 et de réduction des temps de parcours, d’attente et de retrait, les casiers automatiques sont aussi reconnus par les sondés comme le mode de livraison le plus rapide.

Interrogés sur le délai s’écoulant entre l’achat en ligne et la réception de leur colis, les e-consommateurs estiment qu’il faut :

  • 3 jours, 20 heures et 5 minutes pour un retrait en bureau de poste
  • 3 jours, 14 heures et 30 minutes pour être livré à domicile
  • 3 jours, 12 heures et 19 minutes pour être livré en point relais
  • 2 jours, 4 heures et 30 minutes pour un retrait en casier automatique

 * Source : « Le temps de la livraison », sondage OpinionWay pour InPost réalisé les 11 et 12 mars 2015 auprès d’un échantillon représentatif de 1 015 personnes.