InPost, leader mondial des automates intelligents de livraison pour le retrait et le dépôt de colis e-commerce en libre-service 24/7, s’est vu décerner, ce 21 septembre, le trophée du meilleur service logistique, remis en marge du salon E-Commerce, à Paris.

 A l’occasion du salon E-Commerce, et un an seulement après son arrivée sur le marché français, la solution de livraison et de retrait en consignes automatiques développée par InPost a obtenu la plus haute distinction dans la catégorie Logistique. Ce trophée récompense la meilleure innovation accompagnant l’évolution des usages et optimisant les process de livraison dans le respect de l’environnement.

« Ce prix récompense également les e-commerçants qui, nombreux déjà, croient en notre offre et nous font confiance pour accompagner leur business en apportant un service de plus en plus plébiscité par leurs clients. Il récompense également nos partenaires de la grande distribution ou de la distribution spécialisée qui ont tout de suite vu en quoi nos consignes pouvaient leur permettre de dynamiser leurs points de vente », se réjouit Olivier Binet, Directeur général d’InPost France.

 Les Abricolis InPost apportent des avantages clés sur le coût du dernier kilomètre et offrent au consommateur une expérience unique et efficace. Intégrées chez les e-commerçants et dans les systèmes des transporteurs, ces machines en self-service permettent aux consommateurs de récupérer leurs colis 24h/24 et 7j/7 avec leur téléphone portable. Positionnés sur leurs parcours de vie quotidienne, ils ont été extrêmement bien reçus par les acheteurs en ligne à travers l’Europe et sont maintenant considérés comme une solution de livraison alternative complètement intégrée dans les habitudes d’achat.

En France, le réseau InPost passera de 200 casiers installés à plus de 500 d’ici la fin de l’année, avec l’ambition d’en avoir 2 000 d’ici 2018. Cette estimation repose sur la maturité du marché hexagonal, où 91% de la population a réalisé au moins un achat en ligne au cours de l’année écoulée. Elle se fonde également sur l’analyse d’un sentiment de frustration concernant les actuelles modalités de livraison qui ne sont plus perçues, par un e-consommateur sur deux, comme en phase avec leurs attentes. En effet, 55% des e-consommateurs considèrent le retrait de leurs achats comme une perte de temps tandis que 91% souhaiteraient pouvoir combiner cette démarche avec leurs activités quotidiennes, telles que leur plein d’essence. Enfin, ils sont 45% à vouloir s’affranchir des horaires d’ouvertures des magasins et bureaux de poste pour retirer leurs colis. (source : « Le temps de la livraison », étude Opinionway pour InPost, mars 2015).